Get Adobe Flash player

ACTUALITE DU COLLEGE

Nos 5èmes brillent au concours de croissance cristalline 2016-2017 !!

Comme l'an dernier, une dizaine d'élèves, pilotés par Madame Haye, ont participé à ce concours... et ils ont remporté le 1er prix dans deux catégories, excusez du peu !!
Une très belle réussite obtenue en équipe après plusieurs mois d'efforts et de patience. Voici toute l'histoire...

Concours de Croissance Cristalline 2016-2017

Avec la participation de :

Valentine, Jade, Marie-Sara, Candice, Théo, Marceau, Marc, Thomas puis Ilyass et Nassim


Cette année encore, une dizaine d’élèves de 5° se sont inscrits au Concours de Croissance cristalline organisé initialement par l’UDPPC puis par le laboratoire CRM2 de l’Université de Lorraine, l’objectif de ce concours étant de faire croître le plus gros et le plus parfait monocristal à partir d’une solution saturée d’un sel choisi et fourni par les organisateurs du Concours. Le sel choisi cette année a été l’alun de potassium.

Après avoir consulté le tableau de solubilité de ce solide blanc en fonction de la température, chaque binôme a préparé sa solution puis a laissé évaporé l’eau afin d’obtenir une amorce.

La première tentative dans une boîte de Pétri n’a pas été exploitable car les cristaux étaient de trop petite taille.

Il a fallu recommencer en changeant le mode opératoire. Une semaine plus tard, les cristaux étaient beaucoup plus gros.

 

Chaque binôme a donc choisi le plus beau spécimen … il ne restait plus qu’à le faire croître.

En plongeant l’amorce dans une solution sursaturée d’alun de potassium, chaque binôme a pu voir son  bébé grandir. Tom et Marguerite, qui ont grandi dans le même bocal se sont poly cristallisés.

A côté de l’amorce accrochée par Théo, un cristal s’est formé spontanément donnant un monocristal parfait … quel bel accident. Pendant ce temps-là, les jumeaux de Marie-Sarah et Candice croissaient lentement.

Pour que ces cristaux continuent à grossir dans les meilleures conditions, il a fallu concentrer régulièrement la solution, la filtrer puis stabiliser la température en la plaçant dans un bain-marie.

Jeudi 2 février : « Alerte enlèvement : Tom et Marguerite, sortis du bain et restés sans surveillance ont disparu »… Nos recherches sont restées infructueuses.

Il faut recommencer mais le temps presse. Il faudra bientôt choisir les heureux élus que nous allons présenter au concours.

Comme par exemple celui-ci :

Les autres cristaux ont droit aussi à un peu de reconnaissance.

L’idée d’une parure de bijoux de la marque « Marcan et Valjade » germe …

Les petits cristallographes deviennent des joailliers.

Le résultat n’est pas si mal :

Avec précision et précaution, ils ont pesé, mesuré des volumes, mélangé, chauffé… ça s’est dissous, ça s’est évaporé, ça a cristallisé…

Les résultats n’ont pas toujours été ceux escomptés, il a fallu recommencer, il a fallu être patient … c’est sans doute ça les sciences !

Il ne restait plus qu’à attendre les résultats du concours…

... et nos jeunes cristallographes - joailliers ont été récompensés par le 1er Prix exaequo dans la catégorie « Collège » et le 1er Prix dans la catégorie « Cristal esthétique » !!

Un grand BRAVO pour cette belle persévérance !!